Pour une agriculture intelligente face au climat au Sénégal, un recueil de bonnes pratiques d’adaptation et d’atténuation publié.

Visite de terrain dans un champ à Kaffrine au Sénégal (Photo: Bounama Dieye CCASA)
(afficher l'original)

La plateforme nationale de dialogue science-politique du Sénégal a publié un recueil basé sur le résultat d’une analyse multi critère d’expériences de lutte contre la variabilité climatique, la sécheresse et la désertification, et la dégradation des terres d’une part, et d’adaptation au Changement Climatique d’autre part.

Le changement climatique constitue une nouvelle menace qui de nos jours conduit à l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des inondations, des sécheresses et des cyclones, à l’élévation du niveau de la mer, toutes choses qui ajoutent un fardeau supplémentaire à une situation déjà très préoccupante en milieu rural.

Au Sénégal comme dans bien des pays du Sahel, ses phénomènes naturelles se traduisent par une baisse significative des récoltes, des pénuries d’eau et une aggravation des crises sanitaires, avec pour conséquences une insécurité alimentaire croissante des populations, menaçant ainsi les progrès accomplis dans la lutte contre la pauvreté durant le siècle dernier.

En effet, de nombreux agriculteurs vivent dans des zones rurales caractérisées par de faibles précipitations, des terres salées, des sols fragiles ou dégradés et un accès au marché limité. Leur pauvreté, celles des femmes en particulier, est souvent exacerbée par l’exclusion sociale. De tels agriculteurs sont vulnérables parce qu’ils dépendent directement des précipitations et des saisons. Ils disposent de peu d’économies, tandis que les soutiens de la part du gouvernement ou de leurs collectivités locales demeurent insuffisants. Il est essentiel de renforcer les capacités d’adaptation des pays et des communautés vulnérables face aux impacts du changement climatique sur l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Une analyse multicritère d’expériences

Ce document est le résultat d’une analyse multicritère d’expériences de lutte contre la variabilité climatique, la sécheresse et la désertification, et la dégradation des terres d’une part, et d’adaptation au Changement Climatique au Sénégal d’autre part. Il est réalisé sur l’initiative de la plateforme nationale de dialogue science-politique pour l’adaptation de l’agriculture et de la sécurité alimentaire au changement climatique (C-CASA) pour le renforcement des capacités et la prise de décision bien informée pour l’adaptation au changement climatique.

Ce travail a reçu l’appui technique et financier du Programme CCAFS.

Il est conçu pour servir aux acteurs de terrain, dans le domaine de l’adaptation au changement climatique, de guide sur les technologies et les outils d’adaptation aux impacts du changement climatique dans le secteur de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire.

Le manuel repose essentiellement sur : 

(1) les expériences vécues par les acteurs aussi bien institutionnels que du monde paysan;

(2) les recommandations issues des rapports du Groupe inter gouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ;

(3) le manuel des procédures d’évaluation des impacts des changements climatiques et des stratégies d’adaptation ;

(4) les résultats de projets de développement et de recherches appliquées.

C’est donc un recueil qui vient comme un complément à d’autres initiatives du pays et des opérations en cours, en offrant des exemples pratiques d’utilisation des options technologiques pour la mise en oeuvre réussie de projets et programmes de développement et pour la définition des politiques agricoles au Sahel.

Pour télécharger le recueil:

Pour une agriculture intelligente face au changement climatique au Sénégal: Recueil de bonnes pratiques d'adaptation et d'atténuation

par Birame Diouf, Henry M. Lo, Bounama Dieye, Oumar Sane, Ousmane F. Sarr (Eds.)