Quand la Colombie rencontre le Sénégal: Photo- reportage

Egalement disponible en Español, English

La "Chiva" est en quelque sorte un symbole national en Colombie. Ce type de bus est encore de nos jours le principal moyen par lequel les agriculteurs colombiens transportent leurs marchandises vers les marchés dans les zones rurales.

Aujourd'hui, un groupe d’acteurs clefs du secteur agricole colombien s’embarquent pour un voyage de 10 jours au Sénégal dans le but d’apprendre comment les agriculteurs et institutions locales font face et gèrent les difficultés liées à la forte variabilité de leur climat. La délégation latino-américaine conformée par 10 personnes dont des représentants des Fédération Nationales du Riz et des Céréales (FEDEARROZ et FENALCE), l'Institut Météorologique National (IDEAM), et l'Université Nationale de Colombie, ainsi qu'un membre du ministère de l'Agriculture du Honduras, ont été accueilli et accompagnés par des fonctionnaires Sénégalais de l'Institut National de Météorologie (ANACIM), la Direction de l’Agriculture,  l’IPAR (Initiative Prospective Agricole et Rurale) et l’ISRA (Institut Sénégalais de Recherches Agricoles) .

L'échange fait partie d'une initiative menée par le Programme de recherche du CGIAR sur le Changement Climatique, l'Agriculture et la Sécurité Alimentaire (CCAFS), le Centre International d'Agriculture Tropicale (CIAT) et le Ministère de l'Agriculture et du Développement Rural de la Colombie développée dans le but de faciliter l'adaptation des  systèmes agricoles au changements climatiques.

Voir les photos sur l’échange d'expériences sud-sud entre la Colombie et le Sénégal dans le diaporama ci-dessous:

Pour plus d'informations, voir le blog de Andy Jarvis: «Générer la conscience climatique à travers un apprentissage sud-sud» CCAFS.
 
Photos courtoisie de A. Jarvis (CIAT)