Aider les femmes agricultrices à vivre le changement climatique : cinq recommandations politiques

Egalement disponible en English, Español
Kenyan women farmers attend a participatory session, aimed at understanding differential roles, responsibilities and gender-differences in perception of climatic changes. Photo. C Schubert (CCAFS)
(afficher l'original)
déc 16, 2015

par

Vanessa Meadu (CCAFS Coordinating Unit)

Le nouveau Bulletin politique présente cinq recommandations politiques sur les voies et moyens de soutenir les interventions sensibles à la question du genre pour l’agriculture et la sécurité alimentaire.

Chaque jour, les femmes rurales à travers le monde jouent un rôle primordial dans notre système alimentaire mondial, en particulier les femmes dans les pays les moins avancés. Le changement climatique exige de nouvelles approches de l’agriculture : les pratiques des agriculteurs vont devoir évoluer afin de s’adapter et d’atténuer le changement climatique. La question de la sexospécifité est essentielle à ce changement : les politiques, les institutions et les services qui aident les agriculteurs à développer de nouvelles approches pour gérer les changements climatiques devront montrer des résultats tangibles tant pour les femmes que les hommes.

Un nouveau bulletin politique présente cinq recommandations politiques afin de soutenir les interventions sensibles à la question du genre pour l’agriculture et la sécurité alimentaire, fondées sur les preuves et les études de cas de la recherche dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Il propose également des lignes directrices pour l’élaboration de politiques climatiques sensibles à la question du genre aux niveaux international et national.

Les recommandations concernent l’adoption de nouvelles technologies et pratiques ; la conception et la mise en œuvre des services de vulgarisation et d’informations climatiques ; le rôle des femmes dans le développement d’innovations intelligentes face au climat et l’amélioration des politiques et institutions du changement climatique. 

Principaux messages

  • Les nouvelles technologies et pratiques pour le changement climatique seront adoptées plus facilement lorsqu’elles sont adaptées aux intérêts, aux ressources et aux demandes des femmes.  
  • Les services de vulgarisation et d’information climatiques doivent être utiles aux femmes et aux hommes.
  • Les institutions doivent tenir compte des priorités des femmes et soutenir leur capacité adaptative. 
  • Les compétences des femmes en tant qu’agricultrices et innovatrices doivent être reconnues et soutenues. 
  • Les processus de politique climatique devraient aller au delà de la représentation numérique des femmes afin de créer des mécanismes actifs permettant d’exprimer des avis, de prendre des initiatives et d’influencer les décisions.

Les politiques et programmes climatiques sensibles à la question du genre incluent :  

  • La composante « égalité hommes-femmes » comme critère de qualification pour accéder aux financements internationaux. 
  • Une conception fondée sur une évaluation des besoins qui distingue les priorités et les besoins des femmes et des hommes. 
  • Des indicateurs de suivi et d’évaluation des véritables changements dans l’égalité des sexes et l’inclusion sociale.
Video: 'Reduire l'ecart entre sexes dans l'agruculture face au  changement climatique'les voix de six leaders 

Le bulletin repose sur la recherche dirigée par le Programme de recherche du CGIAR sur le changement climatique, l’agriculture et la sécurité alimentaire (CCAFS), le Centre international d’agriculture tropicale (CIAT), l’Université de Copenhague, l’Université de la Caroline du Nord, l’Institut international de recherche  sur les politiques alimentaires (IFPRI), Biodiversity International,  le Centre international pour l’amélioration du maïs et du blé (CIMMYT),  le Centre pour la recherche forestière internationale (CIFOR), le Centre international de la pomme de terre (CIP), l’Institut international de recherche sur l’élevage (ILRI), 3d4AgDev, l’Université d’Oxford et l’Université de Kumaun.  

La recherche a été présentée en mars 2015 au cours d’un séminaire à Paris sur «La réduction du fossé entre hommes et femmes dans l’agriculture en situation de changement climatique», co-organisé par le Programme de recherche du CGIAR sur le changement climatique, l’agriculture et la sécurité alimentaire (CCAFS), le Conseil international de science sociale (CISS) et Future Earth. Visiter la page web de l’évènement pour de plus amples informations et davantage de ressources.

Pour télécharger le bulletin 

Huyer S, Twyman J, Koningstein M, Ashby J and Vermeulen S. 2015. Supporting women farmers in a changing climate: five policy lessons. CCAFS Policy Brief no. 10.