Publications

Renforcement des capacités en appui aux services météorologiques, hydrologiques et climatiques du Mali et du Niger Rapport d’activité : Planification des investissements et orientations vers le partenariat public-privé pour l’appui aux services hydro-mété

Published on
 
by

L’utilisation des services hydrométéorologiques et climatiques (SHMCs) constitue une opportunité pour le
Mali dans ses efforts visant à réduire la pauvreté, renforcer la résilience et s’adapter au changement
climatique. En effet, les SHMCs permettent de protéger les populations contre les risques climatiques à
court terme ou à évolution rapide (inondations et tempêtes) et à long terme ou à évolution lente (p. ex.
sécheresses et changement climatique durable).
Le développement des SHMCs nécessite des investissements à toutes les étapes de la chaîne de valeur de
l’information allant de la création et du renforcement des réseaux d’observation à la mise en place de
services permettant aux communautés, aux décisionnaires et aux entreprises de comprendre et
d’exploiter les informations météorologiques et climatologiques, en passant par la conception de produits
adaptés aux risques et par l’amélioration de la communication et du partage d’information. Pour
moderniser ses SHMCs, le Mali doit exploiter les capacités existantes, créer des liens entre les projets et
les institutions, mais aussi adopter les dernières technologies à bas coût et favoriser les flux de revenus
tant dans le secteur public que privé. Pour ce faire, le pays doit envisager un nouveau partenariat entre le
secteur public et le secteur privé. La mise en place d’un modèle durable de fourniture de services
hydrométéorologiques efficaces requiert que les décideurs politiques examinent attentivement la
situation actuelle et définir un nouveau cadre pour la mise en œuvre de ce service public essentiel.
L’objectif global de cette étude était de fournir des orientations pour le développement de modèles de
partenariats public-privé (PPP) pour les SHMCs au Mali. Pour ce faire, l’équipe de l’étude a procédé à : (i)
une analyse de la situation des SHMCs au Mali, (ii) une évaluation des besoins d’investissement pour la
modernisation des SHMC, (iii) une revue des bonnes pratiques au niveau régional et global en matière de
modèles de PPP pour les SHMCs, (iii) une analyse de cas concrets de modèles d’affaires sur les SHMC
impliquant le secteur privé afin de proposer de modèles de PPP pour les SHMC au Mali.
Les données de l’étude ont été collectées à travers : (i) une revue de la littérature sur les bonnes pratiques
en matière de PPP pour les SHMCN, (ii) des entretiens semi-structurés et des enquêtes auprès des acteurs
de la chaine de production, traduction, transfert et utilisation des SHMCs et (iii) des enquêtes des acteurs
potentiels du secteur public et privé pour le PPP sur les SHMCs. Les enquêtes ont été conduites de mars à
juin 2020 dans un contexte de pandémie du COVID 19 qui a créé une réticence des partenaires du secteur
privé à recevoir l’équipe d’investigation du fait des mesures barrières.
Les résultats de l’étude ont montré que :
- Les besoins totaux en financement s’élèvent à 4 470 223 084 F CFA (soit 6 814 811 Euros) avec 72%
destinés aux équipements d’observations et de mesures, 15% aux matériels informatiques et
technologie de communication) et 12% à la formation du personnel des SHMCs.
- Il existe des opportunités de financement aussi par le secteur public et que privé d’où l’opportunité
de développer des modèles de PPP pour les SHMC au Mali.
- Il y a des cas de succès en matière de PPP dans le domaine des SHMC en Afrique de l’ouest notamment
au Sénégal, Ghana et au Mali. Au Mali, plusieurs services ont été développés à travers des modèles de
PPP impliquant Orange Mali et d’autres acteurs pour diffuser des informations climatiques aux
utilisateurs à travers les programmes Sandji, Sénèkela et Garbal.
- Trois modèles génériques de PPP pour les SHMC peuvent être envisagés au Mali : (i) un modèle de
renforcement de la production services, (ii) un modèle de diffusion des services et (iii) un modèle de
développement de nouveaux produits à partir des SHMC.
La mise en œuvre effective de ces PPP nécessite une démarche rigoureuse consistant à (i)
informer/communiquer pour instaurer la confiance entre les acteurs des partenariats, informer sur les
3
opportunités d’affaires pour le secteur privé, (ii) identifier et formuler des PPP pertinents (iii) mettre en
œuvre et suivre les exigences contractuelles en lien avec les principes et les caractéristiques requis pour
les projets de PPP et à (iv) développer le PPP pour la pérennité.

Citation

Ouédraogo M, Ouédraogo I, Houessionon P, Djido A, Zougmoré RB. 2020. Renforcement des capacités en appui aux services météorologiques, hydrologiques et climatiques du Mali et du Niger. Rapport d’activité : Planification des investissements et orientations vers le partenariat public-privé pour l’appui aux services hydro-météorologiques et climatiques au Mali. CCAFS Report. Wageningen, the Netherlands: CGIAR Research Program on Climate Change, Agriculture and Food Security (CCAFS).