Projets

Renforcement des institutions et des politiques pour une gouvernance durable du changement climatique dans l'agriculture

Photo: CCAFS

Description du projet

Ce projet vise à tirer parti des réalisations du CCAFS en Afrique de l'Ouest dans le but de répondre aux principaux besoins de développement et de contribuer stratégiquement aux initiatives politiques émergentes telles que les plans nationaux d'investissement agricole (PNIA), les Contributions Nationales Déterminées (CND) et le développement de plans d'investissements agricoles dans l’agriculture intelligente face au climat.

Le projet utilise des scénarios socio-économiques pour comprendre les interactions complexes entre les facteurs socio-économiques, les développements politiques et le changement climatique afin de générer des recommandations politiques qui peuvent être intégrées dans les plans, stratégies et programmes nationaux de développement agricole. En outre, la science du climat, la recherche sur les politiques et l'environnement et la modélisation agricole seront liées à la recherche sur les systèmes alimentaires et aux scénarios socio-économiques pour intégrer les préoccupations climatiques dans la planification de la sécurité alimentaire et de la nutrition.

Plus précisément, le projet fait la promotion d'une agriculture intelligente face au climat dans les CDN et les PNIA, ainsi que le suivi des contributions agricoles à ceux-ci. Le projet aide les pays à développer des projets éligibles à financer pour des initiatives de financement climatique comme le Fonds vert pour le climat. Il utilise la science du climat, la recherche sur les systèmes alimentaires et les méthodes des scénarios du CCAFS pour influencer la formulation des politiques qui permettra l'intensification des options d'agriculture intelligente face au climat prouvées par la science, l'intégration des préoccupations climatiques dans les politiques nationales et l'adoption de plans et de politiques qui augmentent les investissements vers un meilleur accès à une alimentation diversifiée et localement acceptable. Enfin, le projet se concentre sur la détermination du type d'environnement propice nécessaire pour promouvoir des investissements agricoles inclusifs, équitables entre les sexes et responsables. Pour atteindre les objectifs susmentionnés, les plateformes de dialogue politique multipartites et nationales déjà existantes établies par le CCAFS doivent être améliorées et assistées techniquement pour diriger les interfaces science-politique sur le changement climatique et l'agriculture intelligente face au climat.

Activités

  • Développement d'une situation de référence de l'agriculture intelligente face au climat et priorisation des options d'agriculture intelligente face au climat afin de promouvoir des investissements agricoles inclusifs et équitables respectueuse du genre. 
  • Examen et évaluation ex ante des options d'agriculture et d'agriculture intelligente face au climat dans les CDN, les PNIA et les politiques agricoles.
  • Renforcement des capacités et soutien à l'élaboration de propositions bancables.
  • Etablissement d'environnements politiques favorables à une agriculture intelligente face au climat, à la sécurité alimentaire et à des régimes alimentaires plus 
    équilibrés.

Résultats attendus

  • Un engagement direct et soutenu entre les chercheurs et les décideurs en utilisant des évidences scientifiques visant à influencer des décisions politiques pour l'agriculture dans les pays cibles.
  • Les pays cibles sont en mesure de définir leurs priorités d'investissement pour une agriculture intelligente face au climat et de l'intégrer dans les PNIA, les CND et d'autres plans et politiques de développement agricole.
  • Grâve au renforcement des capacités et à l'assistance technique, les institutions nationales concernées sont en mesure de soumettre des propositions à des financements climatiques.

Genre

Le projet aide à déterminer les dispositions définies dans les PNIA pour promouvoir des investissements agricoles inclusifs, équitables responsables et tenant compte du genre. 

Partenaires

  • Institut International de Recherche sur les Cultures des Zones Tropicales Semi-Arides (ICRISAT)
  • Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles (INERA)
  • Conseil National de l'Environnement pour un Développement Durable, Niger (CNEDD)
  • Council for Scientific and Industrial Research - Animal Research Institute (CSIR-ARI)
  • Ministère de l'Agriculture et de l'Equipment Rural, Senegal (MAER)
  • Direction Nationale de l’Agriculture, Mali (DNA)

Plus d'information

Pour plus d'informations, veuillez contacter les responsables du projet Robert Zougmore, ICRISAT (r.zougmore@cgiar.org) et Georges Djohy (g.djohy@cgiar.org).

Project Activities

To meet major development needs and strategically contribute to national policies, programs and plans such as the NAIPS and NDC implementation in the region, we will use socio-economic scenarios to understand complex interactions between socio-economic factors, political developments and climate change in order to generate policy recommendations that can be integrated into national agricultural development plans, strategies and programs. In addition, climate science, policy and environmental research, and agricultural modelling will be linked with food systems research and socio-economic scenarios to integrate climate concerns into food security and nutrition planning to influence the enactment of enactment of plans and policies that increase investment toward improved access to diverse and locally acceptable diets.

CSA mainstreaming into NDCs, agricultural development policies and NAIPs is timely as a means to seizing adaptation-mitigation synergies and defining investment priorities for climate action in the agricultural sector. Following the development of a national baseline on CSA, the contents of country NDCs, NAIPs and other agricultural-related policies/plans/strategies shall be reviewed using applicable methodologies including the CCAFS scenarios-guided policy review processes for CSA mainstreaming. The project will also analyze and highlight potential socioeconomic and environmental benefits of CSA to define entry points for investment planning in review/implementation of NAIPs and NDCs.

With the growing evidence of success for some of the tested CSA approaches at the CSVs in West Africa and the demand for CSA in the region, we shall capacitate and sustain the national science-policy dialogue platforms in the generation of knowledge and leadership in the advocacy for CSA mainstreaming into national agricultural policies, plans, programs and strategies. In addition, the CCAFS national platform will in collaboration with key national stakeholders evaluate both adaptation and mitigation funding needs and develop bankable proposals to source for funding.

For CSA integration into national policies such as NAIPs and NDCs, national CSA baselines shall be established by (1) identifying CSA actions already underway and promising future CSA initiatives, (2) determining the current institutional frameworks associated with CSA, policy enabling environments and barriers of adoption. For implementation, we will hold stakeholder consultation workshops and use the CSA Profiles developed by CCAFS. Where no CSA profiles, exisit, they shall be developed.

Following evidence on the performance of CSA innovations at the CCAFS CSV sites and with reference to literature, a CSA investment plan shall be developed for the countries by also defining the enabling environment needed to promote inclusive, gender-equitable and responsive agricultural investments. This will involve the development of a business case for CSA based on CSA value chains conducted in the countries, costing of CSA innovations and the definition of key critical factors of risks and success.

Project Deliverables